Vitrage

Le vitrage est l’un des composants essentiels de la fenêtre. Il faut donc bien déterminer sa composition pour pouvoir obtenir les résultats les plus appropriés concernant l’isolement thérmique, l’aténuation acoustique ou la sécurité de l’ensemble fenêtre et vitrage.

C’est pour cela qu’il faut considérer la fenêtre et le vitrage comme un tout. Il serait inutile de fabriquer une fenêtre à quincallerie de sécurité, si le vitrage ne suit pas les mêmes directrices.

On remarque le même phénomène dans le sens inverse, par exemple, pour l’isolement thérmique ou acoustique. Il serait insensé l’usage d’un vitrage à haute performance isolante (thérmique ou acoustique), si la fenêtre n’est pas au même niveau d’isolement et d’étanchéité.

Maintenant, le marché offre d’innumérables combinaisons de verres en fonction des nécessités. Ces types de vitrage sont peut-être les plus utilisés:

 

TYPES DE VERRES:

VERRE LAMELLÉ::

Ce type de verre est obtenu en mettant ensemble deux ou plusieurs plaques de verre, et en intercalant une ou plusieurs lames plastiques de 1 mm. d’épaisseur de PVB (polyvinyle de butyral). Cela renforce la résistence du verre. Plusieurs verres unis suivant cette téchnique composent les verres de sécurité ou de blindés.

Le produit final obtenu combine les propriétés spécifiques du verre (transparence, et durabilité) avec celles du PVB (adhérence au verre, élasticité et résistence aux impacts, protéction acoustique et face aux rayons UV). La partie la plus sensible d’une maison ou appartement en cas d’aggression est le vitrage. Par conséquence, la résistence du vitrage est essentielle pour éviter ces risques.

 

VERRE IMPRIMÉ OU TEXTURÉ:

Mieux connu sous le nom du fabriquant “Carglass”. Verre à effet granulé et apparence floue.

 

VERRE MATE::

Il s’agît d’un traitement à l’acide avec une superbe finition superficielle qui facilite le nettoyage et évite l’impression d’empreintes digitales. Pour le fabriquer, il faut utiliser un verre floté (float) de première qualité sur lequel on applique un acide qui dissout une partie du verre. La surface granulé résultant disperse la lumière et transforme le “float” transparent en verre translucide.

L’usage de ces verres texturé ou mate prédomine dans les chambres, les salles de bain et les cusisines. Ce type de verre est devenu un élément clé pour la décoration actuelle et crée des espaces élégants, légers, lumineux et suggérents.

 

VERRE D’ISOLEMENT THÉRMIQUE

Connus aussi comme verres de couche à basse émissivité thérmique. Le principal but de ces verres est la réduction de l’émissivité thérmique de la surface du verre. Pour cela, on utilise un double vitrage, moyenant des couches avec un contenu d’argent, le métal qui a la moindre émissivité thérmique. Les verres modernes à basse émissivité thérmique minimisent considérablement les pertes énergetiques, sans compromettre le pas de la lumière naturelle. Cela permet un plus grand confort et épargne una quqntité énergetique à l’intérieur de la píèce tout en réduisant les émissions de CO2, suivant les exigéances du Protocol de Kyoto.

Ce produit présente comme avantage la neutralité de la couleur. Les couleurs vus à travers ce verre restent naturelles, avec une clarté cristalline. On peut combiner ce type de verre avec le traitement acoustique. Il faudrait souligner encore une fois qu’il serait insensé l’usage d’un verre à haute performance thérmique, sans une fenêtre attenant le meme niveau d’isolement.

 

VERRES À COUCHE SÉLECTIFS (BASSE ÉMISSIVITÉ ET CONTRÔLE SOLAIRE):

Cette technologie permet d’avoir un isolement thérmique éfficace qui contribue à optimiser les ressources et la consommation du chauffage. Tout de même, il est important d’éviter le chauffage non desiré des pièces par effet de la radiation solaire. Et cela en vue de minimiser le coût de la climatisation.

Ce type de verre est capable de filtrer sélectivement les rayons solaires suivant leur longeur d’onde. La plupart des radiations calorifiques se réflètent, tandis que la lumière naturelle pénètre dans les pièces avec presque aucune obstruction.

 

VERRES D’ISOLEMENT ACOUSTIQUE:

Ces types de verres offrent la plus avantageuse combinaison de sécurité et confort. L’utilisation d’un PVB acoustique fait que l’éffet sécurité des verres laminaires se combine avec une considérable réduction acoustique. C’est le verre le plus indiqué quand l’environnement de la maison est entouré d’un niveau acoustique particulièrement bruyant ou quand le confort acoustique éxigé est très haut.

Il est important de souligner une fois de plus la nécéssité d’utiliser une fenêtre à haut niveau d’isolement et d’étanchéité pour accompagner ce type de verres.